Agenda de l’IDP

Séminaire d'Analyse

Limite à rapport de masses faible d'un couplage de deux équations de Boltzmann. Application à la simulation du transport de particules de poussière en cas d'accident de perte de vide dans le réacteur ITER.
Frédérique CHARLES
jeudi 10 décembre 2009 10:30 -  Tours -  Salle 2290 (Bât E2)

Résumé :
Dans cet exposé, nous présentons des modèles cinétiques décrivant le transport de particules de poussière en atmosphère raréfiée. Le premier modèle est constitué d'un couplage de deux équations aux dérivées partielles de type Boltzmann, dans lesquelles l'interaction entre les molécules de gaz et les particules de poussière est décrite par des opérateurs de collision. La simulation numérique de ce modèle par méthode DSMC s'avérant trop coûteuse lorsque le rayon des particules devient trop grand, nous introduisons alors un modèle asymptotique approchant formellement le précédent lorsque le rapport de masse entre une molécule et une particule de poussière tend vers 0. Ce modèle est constitué d'un couplage entre une équation de Vlasov et une équation de Boltzmann, par l'intermédiaire d'une force de trainée. Le passage à la limite du couplage Boltzmann-Boltzmann vers le couplage Vlasov-Boltzmann est justifié rigoureusement dans le cas d'un modèle de collisions élastiques. Nous présentons ensuite l'application de ces modèles à la simulation numérique de l'évolution de particules de poussière au début d'un accident de perte de vide, dans le cadre d’étude de sûreté pour le réacteur ITER.

Liens :